Le Livre

Un récit initiatique autobiograhique illustré alliant Voyage, Créativité et Spiritualité

La Vie de l’Artiste, Un message au Monde : Ta Vie est une Oeuvre d’Art

Guidée par trois bijoux, Sabine Gaudin nous raconte ici sa quête initiatique. A la suite d’un voyage à cheval dans le désert marocain, la vie de Sabine bascule. Résonne en elle l’appel de son âme. Loin des sentiers battus, entre la France et le Maroc, elle explore ses terres et ses profondeurs, récoltant sur sa route de petits cailloux. Elle saisit un crayon et commence à dessiner au fil de ses voyages. Ses dessins et peintures, tels des miroirs intérieurs et vibratoires, se mettent à écrire une histoire. Sabine déroule le fil, guidée par cette force créatrice lui montrant le chemin. Coloré et inspirant, ce livre est une ode à la créativité, à notre pouvoir créateur, là pour délivrer un message : « Ta Vie est une Œuvre d’Art ». Nous sommes les Divins Artistes de nos Vies.

Disponible à la vente en cliquant ICI

Ta Vie est une Œuvre d’Art

Sabine est heureuse de vous annoncer que son livre est aujourd’hui disponible à la vente. Pour vous le procurer, en version papier ou ebook, Sabine vous invite à cliquer sur ce lien.  

Sabine vous invite ici à en lire la préface, des extraits ainsi qu’à visionner la vidéo de présentation.

Une série de cinq dessins du livre est disponible sur la boutique en format carte postale.

Un livre original et singulier…

Ta Vie est une Oeuvre d’Art est un récit initiatique autobiographique écrit et illustré par Sabine Gaudin. Il est le fruit de cinq années de quête, de voyages et de créations. Il se compose de cinquante cinq illustrations, dessins et peintures.

Format à litalienne 14,5 cm par 21 cm / 235 pages

En vous souhaitant un beau voyage à travers ses mots et ses couleurs *

Pour tout achat de la version papier avant le 5 Décembre 2017, Sabine vous offre un accompagnement créatif intuitif de 30 minutes via Skype, What s App ou Messenger. Pour cela, nous vous invitons à envoyer votre facture à ladresse suivante : contactme@sabinegaudin.com afin de prendre rendez-vous.

Préface de Corinne Leporati

Il y a des pauses que l’on ne voit pas venir. Elles courent en nous et portent nos pas sur le chemin invisible de la Vie. C’est exactement de l’une de ces pauses que ce livre a émergé. Il y a là ce que Sabine y a écrit son histoire, ses révélations, ses joies, ses souffrances, ses questionnements. Nous pouvons voir des mots, des phrases, des images, une forme de récit autobiograhique mais tout ne s’arrête pas là. Sabine nous emmène bien au delà, dans ce silence plein qui se trouve entre chaque ligne, entre chaque mot, entre chaque lettre, dans la lumière des dessins, des couleurs, dans le subtil de la matière. Ce récit est un chemin et revèle une profondeur universelle qui fait résonner en nous notre être. A chacune de ces pages, nous pouvons sentir s’éveiller notre propre chemin, notre lumière. A nous de rendre cela palpable dans chacun de nos mots, de nos gestes, de nos actes…

Textes extraits de Ta Vie est une Oeuvre d Art

  • EXTRAIT 1
  • EXTRAIT 2
  • EXTRAIT 3
  • EXTRAIT 4
  • EXTRAIT 5
EXTRAIT 1

« In Lakesh, cher lecteur. Je pense à toi et à comment je vais bien pouvoir te raconter mon incroyable histoire. A son commencement, mon esprit était emmêlé, fabriquait de gros sacs de nœuds, créait des complexes qui me donnaient mal au crâne. A certains moments, je m’en serais tapé la tête contre les murs. Je me noyais dans mon mental, dans mes questionnements, dans mes peurs, dans mes méandres intérieurs. Quelque chose m’a alors dépassée et m’a demandé de suivre ma véritable voie, un chemin loin des stéréotypes et des sentiers déjà battus, loin de la logique “économico-spatio-temporelle” de notre société. Il m’a fallu oublier tout ce que l’on m’avait appris, fourgué, fait croire. J’ai dû apprendre à reconnaître et à comprendre ma colère, à écouter, à sentir mes intuitions, à me révéler à moi-même. J’ai été conduite à accepter la personne que j’étais pour pouvoir avancer, à me détacher de ce que les Autres pouvaient penser de moi, pour enfin accéder à qui j’étais vraiment et à ce que je désirais profondément. Ce chemin était le seul valable si je ne voulais pas passer ma vie “à côté de mes pompes”. J’ai donc tenté de reprogrammer mon disque dur. J’en ai effacé toutes les suggestions négatives entendues et intégrées jusque-là et y ai réimprimé les autosuggestions positives que je voulais voir y figurer. La première d’entre elles était : “Oui, tu as du talent. Crois en toi, en ta force intérieure et tu verras la lumière”. »

EXTRAIT 2

« Sur ce vaste océan qu’était ma vie j’ai, au début, navigué en surface, admirant son écume, ses mouvements, la couleur de ses eaux. J’avais la frousse de ses profondeurs. J’avais peur d’y trouver ces monstres terrifiants qui vous happent à jamais dans les abysses. Je n’y voyais que d’effroyables dangers. J‘ai donc préféré, pendant de nombreuses années, naviguer sur ma petite barque en priant le ciel que le temps soit au beau fixe. Fragile équilibre. C’était sans savoir que, dans les profondeurs de cet océan, j’allais trouver mes réponses, ma lumière. Il m’a fallu du temps, il y avait tant de raisons de ne pas plonger… Cette chose à l’intérieur de moi m’a ramenée à ma réalité, m’a invitée à m’enfoncer, peu à peu, à la rencontre de mes trésors enfouis. J’ai commencé à apprendre à nager malgré les vagues et la tempête qui faisaient rage parfois. En attendant l’accalmie, j’ai bu la tasse souvent, jusqu’à ce que, petit à petit, je me transforme en sirène. »

EXTRAIT 3

« Avec le temps, j’ai compris que mes créations étaient l’aboutissement d’un processus, celui de la vie elle-même. Elles étaient profondément vivantes, elles me permettaient d’avancer, de me découvrir. J’étais fascinée par toutes ces couleurs, je me laissais pénétrer par cet élan créatif. Il a fallu accepter de faire des erreurs, comprendre que la notion de perfection n’existait pas. Je compris que l’Art était un acte d’Amour, d’Amour de la Vie. Plus je faisais taire la voix de mon critique intérieur, plus mes créations étaient folles, spontanées et libératrices. Plus j’arrivais à les accepter telles qu’elles sortaient de moi, plus je m’ouvrais à la vie. Plus je me libérais de la peur du jugement extérieur, plus cette énergie intérieure devenait puissante et spontanée. J’ai commencé à intégrer que créer, artistiquement parlant, était une douce allégorie de la vie, que les erreurs de parcours devaient être acceptées puis transformées. La peinture, les traits, les couleurs avaient sur moi un réel pouvoir. »

EXTRAIT 4

« Le plus Vaste a dû bien se marrer à me voir de là-haut, cherchant ma route, tout en me semant de petits cailloux pour m’indiquer le chemin. Je crois que lorsqu’il te voit avancer peu à peu dans la bonne direction, la tienne, avec une juste intention, il lui prend l’envie de te filer un coup de main. Il te transperce d’une flèche en plein cœur, à la façon d’un centaure. Les quatre sabots plantés dans la Terre, le buste dressé vers le Ciel, il tend la corde de son arc et PAF en plein dans le mille ! L’instant est magique. J’ai su à cet instant que j’étais au bon endroit au bon moment, avec la bonne intention, en train de faire l’action juste et que j’allais pouvoir rentrer chez moi le cœur léger. Rien ne serait jamais plus comme avant. Pendant longtemps, j’ai cherché. J’ai cherché sans savoir que l’objet de ma quête était à l’intérieur de moi. Je n’avais en fait nul besoin de partir à l’autre bout de la planète. Mais l’Homme est ainsi parfois, un vagabond de la Vie qui a besoin de se confronter à lui-même dans des univers loin du sien pour trouver ses propres réponses. »

EXTRAIT 5

« De ce premier voyage, je n’ai rapporté qu’un seul objet : une croix du Sud. Ce bijou est fabriqué par le peuple touareg dans des moules d’argile. Cette croix m’a accompagnée durant près de trois ans, conservée autour de mon cou comme un précieux, comme l’emblème de mon changement de direction. Ma vie sonnait faux, intérieurement je le savais. La décision que je devais prendre m’amenait à faire un grand plongeon dans l’inconnu. Cela m’effrayait et m’excitait en même temps. Il m’était impossible d’éteindre ce feu qui venait de s’allumer. J’avais beau me raisonner, retourner le problème dans tous les sens, c’était plus fort que moi. Je ne m’étais jamais vraiment autorisée à être pleinement moi-même, à être dans le vrai. Je suivais une route qui n’était pas la mienne.  J’avais le choix entre devenir la femme d’un ingénieur bien sous tous rapports, que mes proches adoraient, puis de faire des enfants voire rester au foyer et le risque d’une vie dont je ne connaissais ni la saveur ni l’odeur et où tout restait à créer. »

Ecrit et illustré par Sabine GAUDIN

 

 Louvrage est dès maintenant disponible à la vente en cliquant sur ce lien.

Pour tous renseignements, pour inviter l’auteure pour une séance de signature lors d’un évènement, contactez Sabine à l’adresse suivante : contactme@sabinegaudin.com ou en remplissant le formulaire de contact en cliquant ici.

Visitez sa page Facebookf

Recevez l’infolettre de Sabine

v

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!